La vigne : la nouvelle énergie renouvelable

Temps de lecture : 4 minutes

Vinea Énergie revalorise la vigne en énergie renouvelable locale. Ce projet permet aussi d’éviter le brûlage à l’air libre des ceps de vigne arrachés et les émissions de CO2.

La naissance d’une énergie renouvelable à base de vigne

L’idée est née d’une conversation entre acteurs de la filière vitivinicole et du secteur thermique. Aujourd’hui, les vignerons de Gironde (33) et de Charente (16) arrachent chaque année entre 2,5% et 5% de leur vignoble.

Ces ceps de vigne ainsi arrachés sont aujourd’hui un poids pour le vigneron, qui a peu d’options pour s’en débarrasser. Le brûlage à l’air libre est la solution la moins coûteuse, mais l’impact environnemental de cette pratique donne lieu à des arrêtés qui l’interdisent.

Mais que faire de ce biodéchet ?

D’autre part, les collectivités et ménages font aujourd’hui le choix de se chauffer par le bois. Les réseaux de chaleur, chaufferies biomasses, poêles à bois ou à granulés, sont de plus en plus préconisés.

Alors pourquoi ne pas mettre en relation cette ressource en bois considérée comme un déchet et ce besoin en bois de chauffage ?

Ce sont les expériences et connaissances combinées des trois co-fondateurs qui donnent naissance à ce projet. Développé d’un côté auprès des acteurs thermique et de l’autre des viticulteurs, Vinea Énergie est née le 17 juin 2020.

Vinea Énergie propose aux vignerons un service de ramassage des ceps de vigne arrachés et des manquants. Ce déchet viticole est revalorisé en énergie propre dans la plateforme de transformation située à Saint-Aubin-de-Blaye en Gironde.

Une solution écoresponsable répondant aux problématiques des vignerons

En viticulture, il est important de maintenir l’âge moyen des vignobles : une vigne trop jeune produit des raisins de moins bonne qualité, une vigne trop âgée quant à elle produit moins de raisins. Afin de conserver cette moyenne, l’arrachage s’impose donc comme l’unique solution. Selon l’appellation de la surface plantée, les pieds de vigne arrachés représentent jusqu’à 5 % de cette surface chaque année.

Ces pieds de vigne sont une charge pour le viticulteur : il faut les évacuer rapidement du terrain afin d’éviter toute contamination des autres pieds en activité. Mais aucune solution n’existe aujourd’hui pour l’évacuation efficace et environnementale de ces biodéchets.

De plus, la pratique du brûlage des ceps est remise en cause par plusieurs arrêtés préfectoraux, interdisant le brûlage à l’air libre des déchets verts. Ces coproduits représentent une part de biodéchet que l’on ne peut réduire, mais qui peuvent être valorisés d’un point de vue environnemental et agronomique.

Le service de ramassage clé en main proposé par Vinea Énergie est une nouvelle prestation dans le secteur vitivinicole. Vinea Énergie offre ainsi une alternative écoresponsable aux vignerons, totalement adaptée à leur mode de travail et à leurs contraintes.

Une nouvelle énergie propre produite en circuit court sur le territoire de Haute-Gironde

Une implantation en circuit court, nécessaire pour développer un nouveau modèle économique au service de l’environnement

carte-vinea

Le circuit de ramassage et de production des combustibles de Vinea Énergie est un circuit court. Il s’étend sur périmètre maximum de 100 km au départ de la plateforme de transformation, située à Saint-Aubin-de-Blaye.

Il nécessite une faible dépense énergétique et produit un bilan carbone bas pour ramasser l’ensemble des pieds du Bordelais et Cognaçais.

L’usine de production d’agro-pellets (2024) aura un faible impact environnemental. Elle triera les déchets et les utilisera, à moyen terme, comme combustible pour la transformation des ceps de vigne en agro-pellets.

Il est important pour les trois cofondateurs de penser l’intégralité du projet autour d’actions concrètes et positives pour l’environnement.

Des combustibles solides de récupération issus de la revalorisation d’un coproduit de la vigne

Vinea Énergie a pour ambition de développer le premier agro-pellet énergétique à base de ceps de vigne.

La plaquette et les futurs agro-pellets Vinea Énergie sont une toute nouvelle proposition de combustible. C’est une nouvelle énergie propre et renouvelable. Jamais de plaquettes ou de pellets énergétiques n’ont été produits à base de ceps de vigne.

Pour atteindre cet objectif, il est nécessaire de se faire accompagner par des experts du monde vitivinicole et des énergies renouvelables. Ce, afin de construire un projet fiable et vertueux.

Ainsi, il est important de mettre en place une stratégie de développement phasée afin de continuer cette aventure dans les meilleures conditions.

L’histoire de Vinea Énergie vient de commencer, suivez son évolution en vous inscrivant à la newsletter !