Les Dernières Actualités

La compensation carbone par Vinea Énergie

Temps de lecture : 3 minutes

C’est quoi la compensation carbone ?

Lorsque l’on parle des « émissions carbone », cela englobe les émissions de tous les gaz à effet de serre (GES), que l’on quantifie en tonnes équivalent CO2 (T eq.CO2). La Stratégie Nationale Bas-Carbone détaille l’ambition française d’atteindre la neutralité carbone nette d’ici 2050. Le levier principal pour atteindre cette neutralité est de limiter les émissions de GES dans tous les secteurs.

Pour les entreprises et les collectivités, cela passe tout d’abord par un audit de ses émissions sous la forme d’un bilan carbone qui servira de référence pour définir et mesurer l’impact des différentes stratégies environnementales mises en œuvre. En complément de ce plan d’action Mesurer > Éviter > Réduire, il est possible d’agir via la compensation volontaire.

Comment ça marche ?

D’un côté se trouve une entreprise ou une collectivité qui cherche à acheter des crédits carbone. De l’autre, on parle de porteurs de projets, qui par leur action évitent ou séquestrent des émissions de CO2. Dans le cas de la collecte des pieds de vigne pour éviter qu’ils soient brûlés à l’air libre, il s’agit bien de CO2 évité. Ici, le porteur de projet sera le viticulteur qui a fait appel aux services de Vinea Énergie.

Afin de garantir à l’acheteur que les émissions ont bien été réduites, et qu’il finance donc bien quelque chose de concret, ces transactions sont encadrées juridiquement. Un projet doit entrer dans une démarche labellisée et/ou auditée selon une méthode stricte. Une importance particulière est accordée à la traçabilité des crédits carbone, du porteur de projet jusqu’à l’acheteur final. C’est pourquoi Vinea Énergie a choisi de s’associer à Carbonapp, qui se charge de générer et de valoriser financièrement des crédits carbone pour le compte des viticulteurs.

Et concrètement, pour un viticulteur, ça donne quoi ?

Le viticulteur qui a un projet d’arrachage contacte Vinea Énergie, via le site internet ou par téléphone, et reçoit un devis pour la collecte et le recyclage de ses pieds de vigne. En validant le devis, il atteste que sans l’intervention de Vinea Énergie, il aurait brûlé ses ceps de vigne à l’air libre.

Le viticulteur procède à l’arrachage de sa parcelle dans le respect du cahier des charges de Vinea Énergie, à savoir : dépalissage impératif, pieds et piquets bois séparés, rassemblés en bordure de parcelle. Si le viticulteur ne souhaite pas effectuer le tri, Vinea Énergie pourra s’en charger moyennant un surcoût qui ne pourra pas faire l’objet de compensation carbone.

Après la collecte, le viticulteur signe un mandat autorisant Carbonapp à rassembler l’ensemble des pièces nécessaires pour générer et faire vérifier les crédits carbone, à les inscrire dans un registre qui garantit le respect des contraintes juridiques et à proposer ces crédits carbone aux financeurs qui souhaitent entrer dans une logique de compensation volontaire. Une fois les crédits vendus, dans un délai de 6 à 12 mois le viticulteur reçoit l’équivalent financier de ses crédits carbone. Cette somme représente jusqu’à 90% du coût de collecte facturé par Vinea Énergie.

Vinea Énergie au Salon International de l’Agriculture 2023

Temps de lecture : 4 minutes

L’équipe Vinea Énergie était réunie lors du Salon International de l’Agriculture, qui se déroulait du 25 février au 5 mars 2023.

Une présence nécessaire à cet évènement pour faire connaitre le service de recyclage développé par Vinea Énergie. Et alerter les institutions sur l’impact environnemental du brûlage à l’air libre des pieds de vigne.

Sensibiliser le public à l’impact du brûlage à l’air libre des pieds de vigne

Lorsqu’une parcelle de vigne est arrachée, le viticulteur n’a pas d’autre option que de brûler ses pieds arrachés au sein de la parcelle concernée.

D’autre part, lorsqu’on brûle 1 hectare de vigne à l’air libre, cela émet entre 27 et 47 tonnes d’équivalent CO2 (T CO2e), ce qui correspond à une voiture diesel qui parcourrait une moyenne de 170 000 km.

Vinea Énergie décharge les viticulteurs de leurs pieds de vigne arrachés via une prestation d’évacuation.

Développée depuis novembre 2020, cette solution de recyclage des pieds de vigne comprend la collecte, mais également la revalorisation en bois-énergie et en paillage en circuit court.

L’objectif : contribuer à la décarbonation de la filière viticole du territoire aquitain.

Une solution environnementale dans la gestion de la crise du vignoble bordelais

Lors de la conférence de presse du 1er mars 2023 organisée durant le Salon de l’Agriculture, le ministre de l’Agriculture et de la souveraineté alimentaire, Marc Fesneau, et le président de la Région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, ont annoncé la disparition de 11 500 ha, soit 9 500 ha arrachés par le fonds sanitaire et 2 000 ha de friche retirées.

Cette annonce apporte une réponse à la crise économique et sociale qui touche le vignoble bordelais. En effet, les viticulteurs en AOC Bordeaux réclament un arrachage primé de certaines surfaces qu’ils souhaitent convertir et ainsi mettre fin à la situation de surproduction.

Si ces 11 500 hectares arrachés étaient amenés à être brulés à l’air libre, entre 310 000 à 540 000 T CO2e seraient émis sur le territoire girondin.

Pour comparaison, cela représente plus de 2 fois les émissions de CO2 des incendies qui ont ravagé le Gironde durant l’été 2022.

C’est pourquoi, il est important de prendre en compte le recyclage des pieds de vigne dans cette crise afin de contribuer au développement d’une filière viticole durable. Et surtout, que l’environnement ne soit pas le grand oublié dans la gestion de cette crise.

9 jours au Salon de l’Agriculture

Durant 9 jours, plusieurs membres de l’équipe se sont rendus sur place. Le stand de Vinea Énergie était situé au sein de celui de La Ferme Digitale dans le Hall 4.

Étaient présents :

Alice Shaw, Directrice Générale et Cofondatrice

Margaux Chupeau, Responsable Marketing et Communication

Laurent Lupien, Responsable du développement commercial

Romain Guillaument, Co fondateur et Président

Lola Dubos, Chargée de communication

9 jours ont été rythmés par :

  • Une soirée d’ouverture le samedi 25 février
  • 80 conférences sur l’espace dédié
  • Des afterwork
  • Des rencontres entre professionnels et membres
  • La venue de délégations régionales et internationales
  • La visite des différents ministères
  • Une conférence d’Alice Shaw avec La WoodTech

Alice Shaw a également eu le plaisir de recevoir sur le stand de Vinea Énergie :

  •  Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle Aquitaine
  • Jean-Pierre Raynaud, le Vice-Président de la Région Nouvelle Aquitaine en charge de l’agriculture
  • Stéphane Héraud, Président de la Fédération des Coopératives Vinicoles de Nouvelle-Aquitaine

Ces derniers étaient sensibles aux données chiffrées sur l’impact carbone du brûlage à l’air libre des pieds de vigne et notamment à la solution de recyclage développée par Vinea Énergie.

Retrouvez les différentes parutions du #SIA2023 :

Découvrez en vidéo le récapitulatif de ces 9 jours de salon.

La Ferme Digitale

Vinea Énergie est membre de La Ferme Digitale depuis janvier 2023. Cette dernière lui permet de créer des liens avec les acteurs innovants du monde agricole afin de développer des synergies entre tous. 

« La ferme digitale est une association dynamique qui promeut l’agriculture de demain. Vinea Énergie, avec son service de recyclage des pieds de vigne arrachés, créé une nouvelle habitude viticole qui s’inscrit dans ce dynamisme. La richesse de l’écosystème de La Ferme Digitale est un tremplin pour accélérer le développement de cette nouvelle pratique et la prise en compte de la viticulture dans les démarches du monde agricole. »

Alice Shaw

Cofondatrice & Directrice Générale

Stand conférence La Ferme Digitale

Le recyclage des ceps de vigne en paillage

Temps de lecture : 2 minutes
Paillage organique 100% vigne – Vinea Énergie

Vinea Énergie a développé le premier paillage 100% vigne issu de la revalorisation des ceps de vigne en Gironde, Charente et Charente-Maritime.

Ce produit innovant est le fruit d’un long travail de recherche et de développement. Les architectes et paysagistes du territoire bénéficient enfin d’un produit durable issu du circuit-court.

Quels sont les bénéfices du paillage ?

Le paillis organique est très souvent utilisé dans les plantations car il répond à plusieurs contraintes d’ordre agronomique ou esthétique.

A savoir :

  • Protection des plantes contre le gel
  • Réduction de l’évapotranspiration
  • Création d’un tampon thermique
  • Protection du sol contre le lessivage et les croûtes de battance
  • Apport de matière organique au sol
  • Limitation de la repousse des adventices
  • Harmonisation des créations paysagères

Il réduit l’impact des phénomènes météorologiques sur les plantes, soit un atout précieux contre le réchauffement climatique.

Les avantages de la vigne comme paillage

Le paillage organique développé par Vinea Énergie se positionne comme un produit de qualité sur un marché aux essences nombreuses.

Ceps de vigne

Ses caractéristiques différenciantes sont nombreuses :

  • Durabilité importante (entre 4 à 6 ans)
  • pH neutre garantissant l’équilibre des sols
  • Conformité aux normes en vigueur
  • Maintien et agglomération optimale (grande présence de lignine)
  • Essence locale à faible empreinte carbone
  • Esthétique harmonieuse

Les engagements de Vinea Énergie

Vinea Énergie s’engage auprès de ses clients avec un produit à la qualité constante. Les caractéristiques physiques et biologiques du bois sont analysées à chaque cycle de production.

Au-delà de sa démarche vertueuse pour la filière viticole, l’entreprise s’inscrit dans le paysage local via deux actions.

La première via la distribution d’un produit écoresponsable répondant aux enjeux environnementaux et aux exigences de professionnels.

La seconde en favorisant l’emploi local sur ses plateformes de transformation pour le tri et le recyclage des ceps de vigne.

Plateforme de recyclage — Saint-Christoly-de-Blaye

Le paillage organiques 100% vigne est disponible dès maintenant à la livraison.

D’un conditionnement en big bag jusqu’au semi de 90 m3, Vinea Énergie s’adapte aux contraintes des chantiers de ses clients.