Les ceps de vigne revalorisés en énergie biomasse

Temps de lecture : 3 minutes
Broyat issu de la revalorisation des ceps de vigne © Vinea Énergie / Alexandre Garçon

Vinea Énergie n’est pas qu’une société qui ramasse les ceps de vigne des viticulteurs de Gironde et de Charente. C’est aussi une entreprise en démarche RSE qui revalorise ce coproduit viticole en énergie biomasse.

Une énergie biomasse produite à base des ceps de vigne

Une fois les ceps de vigne d’un vignoble ramassés, ils sont transportés dans des camions-benne de 40m3 sur notre plateforme de transformation. Cette plateforme se situe à Saint-Aubin-de-Blaye en Haute-Gironde.

Toute la logistique de ramassage est menée par Christophe Lelong, Coordinateur logistique Vinea Énergie, en collaboration avec la société GT Solutions.

Réalisation : Alexandre Garçon

Comment les ceps de vigne sont-ils recyclés en énergie renouvelable ?

Romain Guillaument, Président & Cofondateur, démontre que cette revalorisation est possible.

Romain Guillaument, Président & Cofondateur © Vinea Énergie / Alexandre Garçon

La première transformation est la découpe des racines pour éviter la concentration de métaux lourds. La deuxième, la découpe des sarments pour réduire la concentration de produits phyto-sanitaires.

Une fois ces éléments coupés, nous passons ce tronc à travers un trommel, qui est une sorte de « machine à laver » pour le bois. L’écorce et la terre en sont ainsi éjectées. Avec ce procédé, nous réduisons à la fois le taux de mâchefer et le taux de cendres dans la chambre de combustion de la chaudière.

Ces pieds de vigne nettoyés passent dans un broyeur pour devenir de la plaquette, puis calibrée en P31 et P45. Cette plaquette alimentera les chaudières biomasse des réseaux de chaleur de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Afin de garantir son bon développement, Vinea Énergie s’est entourée d’experts en gestion de déchets et en énergies renouvelables.

Une nouvelle biomasse à destination des réseaux de chaleur de la Région Nouvelle-Aquitaine

Luc Milbergue, CEO Énergies & Castors, exprime son intérêt pour le projet Vinea Énergie.

Luc Milbergue, CEO Énergies & Castors © Vinea Énergie / Alexandre Garçon

Ses premières rencontres avec Romain et Alice ont eu lieu dans le cadre de rencontres avec des syndicats de gestion de déchets comme le SMICVAL ou le SEMOCTOM. Il s’intéresse très vite au projet.

En effet, son métier consiste à accompagner des collectivités locales, des métropoles et des territoires à énergie positive, dans des projets de valorisation de déchets en énergie renouvelable.

Habitué à exploiter la partie ligneuse des déchets verts ainsi que les coproduits de l’industrie du bois, la similarité des coproduits de la vigne lui a paru comme une évidence. L’idée de faire des combustibles qui puissent alimenter les chaudières des réseaux de chaleur locaux, est véritablement intéressante à ses yeux.

C’est ainsi qu’ils ont commencé à échanger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le language HTML:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>