Une solution de ramassage des ceps de vigne en Gironde

Temps de lecture : 4 minutes

Un nouveau service de ramassage gratuit des ceps de vigne arrachés et des manquants pour les vignerons de la Région Nouvelle-Aquitaine

Le pilote de service de ramassage gratuit des ceps de vigne de Vinea Énergie

Un projet en en collaboration avec la Coopérative des vignerons de Tutiac.

En décembre 2020, nous nous rendions sur le terrain pour tester notre solution logistique chez Laurent Mauvillain, Vice-Président de la Coopérative des vignerons de Tutiac.

Cet événement était primordial pour nos équipes : il permettait de valider nos protocoles de ramassage.

C’est avec succès et enthousiasme que nous proposons depuis novembre 2020 notre service de ramassage gratuit des ceps de vigne arrachés et des manquants aux viticulteurs de la Région Nouvelle-Aquitaine !

Une collaboration inspirante

Découvrez les interviews d’Éric Henaux, Directeur Général de Tutiac, et d’Alice Shaw, Directrice Générale de Vinea Énergie.

Alice Shaw : « L’idée de Vinea Énergie, elle est partie d’un constat très simple. Chaque année les vignerons sont obligés d’arracher des pieds malades, voire des parcelles entières ; et ces pieds aujourd’hui, sont brulés à l’air libre.

Du coup, certains vignerons avec qui je travaille m’ont fait remonter cette problématique, et c’est de la vraiment qu’est née l’idée de trouver une autre solution. Proposer un ramassage qui sera à la fois gratuit et sur-mesure pour le vigneron.

Ces pieds de vigne, qu’on a ramassé, l’idée pour nous c’est de venir les revaloriser en énergie propre.

Dans toutes les étapes de développement de ce projet, Vinea Énergie, on a rencontré plusieurs vignerons et notamment la Coopérative de Tutiac, qui a accueilli notre idée à bras grands ouverts.

Cela nous a permis d’avancer ensemble pour affiner nos protocoles de ramassage, notamment grâce au pilote qu’on a pu organiser qui nous permet d’être au plus près de la réalité. »

La Coopérative des vignerons de Tutiac

Ce projet est parfaitement en synergie avec les valeurs de l’entreprise

Éric Henaux : « Quand Alice et Romain sont venus nous exposer leur projet de récupérer les ceps de vigne sur les parcelles de nos viticulteurs, on a été à la fois surpris puisque c’est la première fois qu’on nous parlait de ce type de projet. Et au-delà de la surprise ce qui nous a paru intéressant c’est que nous avons deux valeurs fortes dans l’entreprise que sont le développement durable et puis l’audace, l’innovation.

Et finalement, on est arrivé rapidement à la conclusion que ce projet était parfaitement en synergie avec les valeurs de l’entreprise.

C’est pour ça que nous leurs avons proposé chez un de nos adhérents, Laurent Mauvillain, d’organiser une première session pilote afin de valider la solution technique envisagée.

Tous les ans, c’est près de trois, quatre, cinq pourcents des surfaces qui sont renouvelées avec des nouvelles plantations, donc des arrachages.

Il y a un long chemin à parcourir ensemble, avec un intérêt mutuel de contribuer au recyclage des ceps de vigne. Et pour Vinea Énergie de contribuer au développement des chaudières industrielles à base de pellets

C’est un projet qui peut avoir une très longue vie »

Le secteur viticole engagé dans une démarche écoresponsable

Éric Henaux s’adresse aux adhérents de la Coopérative de Tutiac

Le service de ramassage des ceps de vigne arrachés que propose Vinea Énergie est une nouvelle prestation dans le monde viticole. Cela implique quelques changements d’habitude pour le viticulteur, comme le précise Éric Henaux :

« Ce qui est important dans notre cave coopérative, c’est d’assurer au mieux la pérennité de nos viticulteurs. Donc de valoriser au mieux leur production, mais c’est aussi de leur apporter des services et un accompagnement.

Je pense que nos viticulteurs ont l’habitude de donner les ceps de vigne ou de les brûler pour faire des barbecues.

Je pense que ce sujet, ce projet, c’est finalement un changement d’habitude et de mode de pensée. À la fois pour nos viticulteurs mais aussi pour les voisins.

Ce que je souhaite, c’est qu’on continue à faire des barbecues pour avoir des moments en convivialité avec les gens qu’on aime. Mais contribuer également à réduire notre empreinte carbone et à favoriser l’entrepreneuriat d’une nouvelle entreprise qui se lance.

Donc prenons cette chance de faire bouger les lignes et de changer les modes de fonctionnement dans la région.

Bravo à l’innovation ! »

Alice Shaw remercie la Coopérative de Tutiac

Vinea Énergie a pour objectif d’accompagner la filière vitivinicole dans sa transition écologique.  Ce, grâce à la revalorisation de l’un de leurs coproduits : les ceps de vigne. Être accompagné par les viticulteurs était une priorité pour les cofondateurs de Vinea Énergie, comme le décrit Alice Shaw :

« Je travaillais avec un vigneron qui est coopérateur de la coopérative de Tutiac, qui nous a proposé de rencontrer Éric. Une première rencontre qui a été très enthousiasmante !

C’est vrai que quand on lance un projet il y a des hauts et des bas. Là c’était un gros point haut ! Voir des gens aussi enthousiastes à notre projet, de prouver que cela intéressait aussi les vignerons, une cave coopérative.

Cela a été vraiment une très belle opportunité ! D’autant plus que depuis ça nous a permis d’affiner nos protocoles de ramassage pour être au plus proche de ce qu’il se passe sur le terrain.

Donc c’est vraiment un très bel accompagnement. C’est un très beau partenariat avec la cave de Tutiac. Et je ne peux que les remercier de nous avoir donné l’opportunité d’avancer main dans la main avec eux. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le language HTML:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>